Journée mobilité innovante -  LA SECURITE PAR ET POUR LES VEHICULES AUTONOMES  (Comment maitriser les risques en environnement incertain ?)

- 24 janvier 2017 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 24 janvier 2017 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la sécurité par et pour les véhicules autonomes, thème adressé par le LabEx IMobS3, avec l'objectif de mettre en avant les solutions que peut apporter la robotique dans le domaine de la mobilité.

Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SOLUTIONS INTELLIGENTES POUR LES VEHICULES EN MILIEUX INCERTAINS (Milieux naturels, industriels, ou construction)

- 21 janvier 2016 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la mobilité des véhicules et des machines au-delà du cadre routier, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SYSTEMES ET ROBOTS PERFORMANTS DANS L'INDUSTRIE DU FUTUR

- 3 novembre 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée aux  Systèmes et robots performants dans l'industrie du futur, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

COMITE D'ORIENTATION SCIENTIFIQUE

- 23 juin 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

 

Le Comité d'Orientation Scientifique du LabEx IMobS3 se réunira le 23 juin 2015 sur le Campus des Cézeaux.

Le COS d'IMobS3 réunira 4 experts scientifiques (1 par défi et 1 Président).

 


Lire la suite et télécharger le programme de la journée

 

Lire la suite...

Journée MOBILITE INNOVANTE - Sécurité des véhicules autonomes

- 22 janvier 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS3, le pôle de compétitivité ViaMéca et la région Auvergne organisent le 22 janvier 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la Mobilité Innovante, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

Prise en compte de l’incertain dans l’intégrité CEM des véhicules électriques

Description du sujet de thèse :

Les défis scientifiques et techniques liés au développement des futurs véhicules électriques sont à la mesure des enjeux économiques sous-jacents. De nombreux laboratoires et centres de recherches industriels travaillent au niveau mondial au développement de solutions innovantes sur les batteries, sur l’électronique de puissance, sur les moteurs électriques eux mêmes qui équiperont les prochaines générations de véhicules. Quels que soient les choix technologiques qui seront arrêtés, leurs conséquences en termes de compatibilité électromagnétique (C.E.M.) seront importantes. O,r très peu d’équipes de recherche travaillent actuellement sur ces deux problématiques intimement liées qui découlent de la future utilisation massive de l’énergie électrique (courants forts pour la traction, courant faibles pour l’électronique de contrôle et pour l’information). La multiplication des courants électriques (forts, faibles) dans les futurs véhicules électriques augmentera ainsi mécaniquement les problèmes de C.E.M. tout en en créant de nouveaux. Si les premiers pourront être sans doute traités classiquement, ils seront néanmoins exacerbés par les intensités en jeu. Les incertitudes intrinsèques à tous problèmes de C.E.M. (nature des sources de perturbation, chemins de couplage, paramètres électriques,…) joueront alors ici un rôle crucial sur la variabilité des sorties.

Si la prise en compte de l’incertain dans de nombreuses disciplines, en particulier en mécanique, a donné lieu au développement de nombreuses méthodes stochastiques efficaces, leurs transpositions dans le domaine de la C.E.M. ne sont que très récentes. La première partie de ces travaux doctoraux consistera ainsi en une étude poussée de l’état de l’art des techniques disponibles.

En raison du caractère multi-échelle du problème (véhicule/cartes électroniques/câbles) et du grand nombre de variables aléatoires (géométriques, électriques, matériaux), des méthodes stochastiques originales couplées à des techniques particulières d’analyse de sensibilité devront sans doute être développées (approches grilles creuses, métamodèle, calcul des indices de Sobol, …). Un des objectifs de cette thèse est d’identifier et de classifier l’impact des principales variables aléatoires sur le problème de C.E.M. considéré.

Du point de vue universitaire, les travaux visés dans cette thèse s’appuieront sur ceux menés depuis plusieurs années par la thématique C.E.M., thèses, [LRC]) et des compétences de l’axe Mécanique, Matériaux et Structures à travers un projet transversal de l’Institut Pascal. Plus généralement ils s’inscriront dans le cadre du LabEx IMobS3 et se dérouleront en parallèle d’une thèse prévue sur la modélisation de la cohabitation des électroniques embarquées dans les véhicules électriques et seront activement suivis par C. Christopoulos (Chercheur invité). Des validations expérimentales des approches développées pourront être réalisées sur la plateforme technologique C.E.M. de l’Institut Pascal. Les modèles numériques ainsi développés, enrichis des dimensions aléatoire et statistiques, devront contribuer à améliorer la fiabilité des pré-qualifications C.E.M. des futurs véhicules électriques.