Journée mobilité innovante -  LA SECURITE PAR ET POUR LES VEHICULES AUTONOMES  (Comment maitriser les risques en environnement incertain ?)

- 24 janvier 2017 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 24 janvier 2017 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la sécurité par et pour les véhicules autonomes, thème adressé par le LabEx IMobS3, avec l'objectif de mettre en avant les solutions que peut apporter la robotique dans le domaine de la mobilité.

Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SOLUTIONS INTELLIGENTES POUR LES VEHICULES EN MILIEUX INCERTAINS (Milieux naturels, industriels, ou construction)

- 21 janvier 2016 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la mobilité des véhicules et des machines au-delà du cadre routier, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SYSTEMES ET ROBOTS PERFORMANTS DANS L'INDUSTRIE DU FUTUR

- 3 novembre 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée aux  Systèmes et robots performants dans l'industrie du futur, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

COMITE D'ORIENTATION SCIENTIFIQUE

- 23 juin 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

 

Le Comité d'Orientation Scientifique du LabEx IMobS3 se réunira le 23 juin 2015 sur le Campus des Cézeaux.

Le COS d'IMobS3 réunira 4 experts scientifiques (1 par défi et 1 Président).

 


Lire la suite et télécharger le programme de la journée

 

Lire la suite...

Journée MOBILITE INNOVANTE - Sécurité des véhicules autonomes

- 22 janvier 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS3, le pôle de compétitivité ViaMéca et la région Auvergne organisent le 22 janvier 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la Mobilité Innovante, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

Etude et modélisation de photobioréacteurs à éclairage interne et à dilution du flux solaire.

Description du sujet de thèse :

Au 21ème siècle, l’homme va devoir relever de nombreux défis dont la production massive d’énergies renouvelables et de molécules plateforme pour palier la fin de l’ère du pétrole. Cela peut s’envisager en refaisant, avec des constantes de temps très courtes, ce que la photosynthèse et la nature ont fait naturellement en plusieurs centaines de millions d’années. Il s’agit donc de développer une véritable ingénierie de la photosynthèse, à haute efficacité, pour mettre au point des procédés de conversion de l’énergie solaire en molécules d’intérêt, à vocation énergétique (biomasse, biofuels, sucres,…), ou intermédiaires chimiques à partir de CO2. Ainsi, des productivités et des efficacités énergétiques élevées ne pourront être atteintes que par le biais de photobioréacteurs (PBR) intensifiés dans lesquels on cultive des micro-organismes photosynthétiques (micro-algues ou cyanobactéries), à l’opposé des pratiques agricoles qui président aujourd’hui à l’obtention des biocarburants de première et deuxième génération notamment. Dans cette perspective, l‘Institut Pascal a développé depuis 2005 des PBR pilotes à haute productivité volumique à éclairage interne, notamment associés au concept de dilution du flux en volume  qui garantit une efficacité thermodynamique maximale, donc également une productivité surfacique élevée. Un prototype breveté de 25 L utiles est disponible au laboratoire.

Le doctorant sera chargé de sa caractérisation complète en termes de performances cinétiques et énergétiques (d’abord en éclairage artificiel, puis solaire), de sa modélisation, ainsi que de son amélioration en termes de conception et d’efficacité de transmission de la lumière solaire captée au sein du mélange réactionnel. Ces derniers points bénéficieront de l’expertise de collègues de l’Institut Pascal en optique et électromagnétisme pour la modélisation des propriétés radiatives des micro-organismes et l’amélioration des matériaux tout au long de la chaîne de transfert de la lumière. Par ailleurs, le sujet intègrera également une partie modélisation des résultats expérimentaux sur la base de travaux théoriques en transport de photons développés en parallèle pour la simulation du transfert de rayonnement en géométrie complexe.

Le doctorant travaillera dans un cadre collaboratif large et pluridisciplinaire, d’abord au sein de l’Institut Pascal, mais également au niveau national, aussi bien avec les partenaires déjà impliqués dans l’ANR Biosolis (laboratoires GEPEA Nantes/Saint-Nazaire et PROMES Perpignan/Odeillo), mais également avec les partenaires concernés par la modélisation radiative (laboratoire LAPLACE à Toulouse).