Journée mobilité innovante -  LA SECURITE PAR ET POUR LES VEHICULES AUTONOMES  (Comment maitriser les risques en environnement incertain ?)

- 24 janvier 2017 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 24 janvier 2017 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la sécurité par et pour les véhicules autonomes, thème adressé par le LabEx IMobS3, avec l'objectif de mettre en avant les solutions que peut apporter la robotique dans le domaine de la mobilité.

Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SOLUTIONS INTELLIGENTES POUR LES VEHICULES EN MILIEUX INCERTAINS (Milieux naturels, industriels, ou construction)

- 21 janvier 2016 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la mobilité des véhicules et des machines au-delà du cadre routier, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SYSTEMES ET ROBOTS PERFORMANTS DANS L'INDUSTRIE DU FUTUR

- 3 novembre 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée aux  Systèmes et robots performants dans l'industrie du futur, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

COMITE D'ORIENTATION SCIENTIFIQUE

- 23 juin 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

 

Le Comité d'Orientation Scientifique du LabEx IMobS3 se réunira le 23 juin 2015 sur le Campus des Cézeaux.

Le COS d'IMobS3 réunira 4 experts scientifiques (1 par défi et 1 Président).

 


Lire la suite et télécharger le programme de la journée

 

Lire la suite...

Journée MOBILITE INNOVANTE - Sécurité des véhicules autonomes

- 22 janvier 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS3, le pôle de compétitivité ViaMéca et la région Auvergne organisent le 22 janvier 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la Mobilité Innovante, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

Modélisation du transfert de rayonnement électromagnétique au sein de particules ou couches nanostructurées à activité photo-catalytique.

Description du sujet de thèse :

Au 21ème siècle, l’homme va devoir relever de nombreux défis dont la production massive d’énergies renouvelables. Pour cela, la seule ressource suffisamment abondante est l’énergie solaire, intermittente, qui nécessite d’être stockée. Une des possibilités consiste à utiliser les photons solaires suffisamment énergétiques pour produire, via des procédés photo-catalytiques (photosynthèse naturelle ou artificielle) des vecteurs énergétiques solides (biomasse), liquides (biofuels) ou gazeux (H2). L’étude de ces procédés, regroupés sous le vocable de génie des systèmes photo-réactifs, est une problématique originale, vaste et pluridisciplinaire ; elle nécessite une maîtrise et une intégration optimisée des processus physiques qui interviennent de la plus petite échelle photo-catalytique (nano) jusqu’à l’échelle finale de l’application (macro, des hectares à terme) pour la captation solaire.

Aux petites échelles, le procédé est gouverné essentiellement par le transfert de rayonnement électromagnétique qui fixe les propriétés radiatives des particules de catalyseurs (vivants ou artificiels), lorsque celles-ci sont libres, ou bien fixe le champ de radiation dans des structures multi-couches nano- et micro-structurées à activité photo-catalytique.

 Le doctorant sera chargé de la modélisation électromagnétique de particules aux formes complexes afin d'obtenir les propriétés radiatives d’intérêt (sections efficaces, fonction de phase) qui interviennent dans l’optimisation du procédé à l’échelle supérieure. Par ailleurs, des simulations concernant des matériaux revêtus de type photo-anode, permettront de calculer le champ de radiation, d’optimiser à la fois la localisation de l’absorption des photons et de développer des matériaux antireflets. Les propriétés optiques constitutives des matériaux étudiés (micro-organismes, semi-conducteurs dopés, photo-anodes,…), notamment leur indice de réfraction spectral, seront estimées de façon prédictive à partir de l’état de l’art (en constante évolution dans le contexte dynamique du programme de recherche).