Journée mobilité innovante -  LA SECURITE PAR ET POUR LES VEHICULES AUTONOMES  (Comment maitriser les risques en environnement incertain ?)

- 24 janvier 2017 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 24 janvier 2017 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la sécurité par et pour les véhicules autonomes, thème adressé par le LabEx IMobS3, avec l'objectif de mettre en avant les solutions que peut apporter la robotique dans le domaine de la mobilité.

Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SOLUTIONS INTELLIGENTES POUR LES VEHICULES EN MILIEUX INCERTAINS (Milieux naturels, industriels, ou construction)

- 21 janvier 2016 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la mobilité des véhicules et des machines au-delà du cadre routier, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SYSTEMES ET ROBOTS PERFORMANTS DANS L'INDUSTRIE DU FUTUR

- 3 novembre 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée aux  Systèmes et robots performants dans l'industrie du futur, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

COMITE D'ORIENTATION SCIENTIFIQUE

- 23 juin 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

 

Le Comité d'Orientation Scientifique du LabEx IMobS3 se réunira le 23 juin 2015 sur le Campus des Cézeaux.

Le COS d'IMobS3 réunira 4 experts scientifiques (1 par défi et 1 Président).

 


Lire la suite et télécharger le programme de la journée

 

Lire la suite...

Journée MOBILITE INNOVANTE - Sécurité des véhicules autonomes

- 22 janvier 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS3, le pôle de compétitivité ViaMéca et la région Auvergne organisent le 22 janvier 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la Mobilité Innovante, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

micro-algues

Action µ-APHIPE : « Culture de micro-algues en photo-bioréacteurs intensifiés à éclairage interne pour la production de bio-énergies »

Après avoir développé pendant près de 20 ans des modèles de connaissance des photo-bioréacteurs (PBR) en éclairage artificiel contrôlé, l’Institut Pascal, aujourd’hui reconnu internationalement dans le domaine a commencé à transposer son savoir faire au solaire vers 2005. Il en a résulté plusieurs concepts de PBR intensifiés (publiés et brevetés) à haute productivité volumique et surfacique. Un prototype de 30 L a en particulier été développé. Ce prototype, totalement innovant a néanmoins pris du retard dans sa phase de développement et de validation au cours du programme ANR. Il reste aujourd’hui a réaliser plusieurs validations expérimentales, d’abord en éclairage artificiel contrôlé, voire en solaire simulé, puis à tester les performances du démonstrateur en solaire réel.

Les productivités en biomasse attendues devraient atteindre 3 à 10 fois les productivités surfaciques des technologies courantes aujourd’hui utilisées et 5 à 50 fois les productivités volumiques de ces mêmes technologies. Ces enjeux sont considérables si l’on se place dans une perspective d’utilisation compétitive de la ressource solaire pour la production de vecteurs énergétiques stockables. Bien évidemment, ces chiffres issus des modèles doivent être validés expérimentalement, ce qui nécessitera une longue campagne d’expérimentation en éclairage contrôlé, puis solaire.

Des optimisations du système peuvent d’ores et déjà être envisagées ; elles concernent aussi bien le système de fibres optiques à diffusion latérale que la possibilité de séparer spectralement sous concentration le visible des infrarouges, en passant par les systèmes de tracking solaire par héliostat ou systèmes Cassegrain.

L’action µ-APHIPE est au cœur du Défi 3 d’IMobS3, la production de micro-algues pour les biocarburants étant une problématique centrale du Défi. De plus, le prototype créé récemment au sein de l’Institut Pascal est aujourd’hui reconnu comme une innovation majeure dans le domaine. Il constitue sans nul doute une vitrine de l’Institut Pascal dans le domaine des bioénergies. L’entreprise TOTAL s’est montrée intéressée à plusieurs reprises par le concept qui présente en outre l’avantage potentiel, en fonctionnement hybride, de pouvoir produire sa propre énergie mécanique par un moteur thermodynamique utilisant le rayonnement infrarouge capté et filtré.

Ajoutons que le concept de dilution du rayonnement est potentiellement novateur pour tous les systèmes photoréactifs ; des résultats préliminaires obtenus au laboratoire semblent montrer aujourd’hui que le concept pourrait être également très intéressant pour la production d’hydrogène par photocatalyse ou photosynthèse artificielle, qui sont des sujets au cœur du Défi N°3.

Notons enfin que la haute productivité volumique intéresse également fortement l’ESA, partenaire historique du laboratoire qui cherche des concepts de PBR intensifiés pour régénérer l’atmosphère tout en diminuant les masses embarquées.