Journée mobilité innovante -  LA SECURITE PAR ET POUR LES VEHICULES AUTONOMES  (Comment maitriser les risques en environnement incertain ?)

- 24 janvier 2017 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 24 janvier 2017 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la sécurité par et pour les véhicules autonomes, thème adressé par le LabEx IMobS3, avec l'objectif de mettre en avant les solutions que peut apporter la robotique dans le domaine de la mobilité.

Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SOLUTIONS INTELLIGENTES POUR LES VEHICULES EN MILIEUX INCERTAINS (Milieux naturels, industriels, ou construction)

- 21 janvier 2016 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la mobilité des véhicules et des machines au-delà du cadre routier, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

Journée mobilité innovante -  SYSTEMES ET ROBOTS PERFORMANTS DANS L'INDUSTRIE DU FUTUR

- 3 novembre 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS et le pôle de compétitivité ViaMéca organisent le 3 novembre 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée aux  Systèmes et robots performants dans l'industrie du futur, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

COMITE D'ORIENTATION SCIENTIFIQUE

- 23 juin 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

 

Le Comité d'Orientation Scientifique du LabEx IMobS3 se réunira le 23 juin 2015 sur le Campus des Cézeaux.

Le COS d'IMobS3 réunira 4 experts scientifiques (1 par défi et 1 Président).

 


Lire la suite et télécharger le programme de la journée

 

Lire la suite...

Journée MOBILITE INNOVANTE - Sécurité des véhicules autonomes

- 22 janvier 2015 - CLERMONT-FERRAND, FRANCE

Le Labex IMobS3, le pôle de compétitivité ViaMéca et la région Auvergne organisent le 22 janvier 2015 à Clermont-Ferrand, une journée dédiée à la Mobilité Innovante, thème adressé par le LabEx IMobS3.


Lire la suite pour télécharger le programme détaillé

 

Lire la suite...

NANOCAR

Action NANO-CAR : « NANO-structuration de Couches AntiReflets par Pulvérisation Réactive pour le Photovoltaïque Silicium »

Le développement de la filière PhotoVoltaïque (PV) est en permanence dirigé par une augmentation du rendement de conversion et une réduction des coûts de production. Si l’optimisation des propriétés électriques des couches absorbantes est au cœur de cette démarche, les propriétés optiques de l’ensemble de la structure sont également étudiées. Cette thématique est devenue centrale avec le développement des cellules de deuxième et troisième générations qui utilisent des absorbeurs d’épaisseur de quelques centaines de nanomètres. Les cellules actuelles utilisent de simples couches antireflet transparentes et d’indice optique fixé, et/ou une couche d’oxyde transparent conducteur qui jouent également le rôle d’électrode. On retrouve principalement deux types de matériaux : les nitrures de silicium et leurs dérivés, notamment associés à la filière de silicium en couches minces, et le ZnO. Au-delà des matériaux, les récents développements en nanophotonique montrent que l’augmentation de l’absorption des photons passe par la nanostructuration des dispositifs. Différentes approches inspirées des recherches sur les cristaux photoniques et les métamateriaux démontrent que la lumière peut être piégée dans des couches de silicium très minces permettant ainsi d’augmenter le rendement de conversion photonique. Toutefois, ces technologies sont actuellement très coûteuses et ne visent pas la production industrielle d’électricité.

Les compétences de différentes équipes de l’Institut Pascal seront mises en commun afin de développer de nouvelles cellules PV intégrant des couches antireflets structurées à l’échelle du nanomètre. Pour cela, nous envisageons deux voies:

  1. Réalisation de couches antireflets à gradients d’indice optique intégrés ;
  2. Réalisation de couches antireflets texturées à deux dimensions.

L’originalité de ces cellules réside dans l’intégration monolithique de l’absorbeur et de l’électrode permise par le procédé de pulvérisation réactive. Cette approche supprime les défauts d’interfaces qui pénalisent l’efficacité optique et électrique des cellules et permet d’explorer différents profils de gradient d’indice ou de texturation à l’échelle nanométrique.